Exposition

Risque, osez l'expo !

Tarifs

  • Tarifs individuels
    Visite libre pour les individuels
    5 € / tarif réduit 3 €
    (gratuit pour les moins de 18 ans et le 1er dimanche du mois)
  • Tarifs groupes
    sont applicables pour 30 participants

    Visite libre pour les groupes
    forfait : 60 €

  • Réservations groupe
    03 59 73 96 00

Risque, osez l’expo !

Du 7 avril au 2 septembre 2018


Vivre, c’est prendre des risques. Pour que l’individu se construise et que la société innove, il faut oser. Mais attention ! Si la situation est mal évaluée, les conséquences peuvent être néfastes, pour soi ou pour les autres.

S’adressant à tous les visiteurs à partir de 10 ans, « Risque, osez l’expo ! » propose un parcours dynamique d’éducation à la culture du risque. L’exposition souhaite éclaircir la notion de risque afin que chacun puisse y trouver des repères et mieux comprendre comment prendre des risques de façon raisonnée.

Treize manipulations interactives rassemblées en trois parties amènent à découvrir comment le risque se calcule, à réfléchir à son comportement pour savoir si l’on est audacieux et à comprendre comment la société s’organise pour faire face aux dangers.

Prendre un risque de façon raisonnée nécessite d’en faire une bonne évaluation. Entre la loi des grands nombres, la formule mathématique pour calculer le risque ou encore la description des trois univers du risque, cette première partie est l’endroit rêvé pour que le visiteur se familiarise facilement avec le sujet.

Le tube à billesLe visiteur est devant un tube en plexi rempli de 100 000 billes en plastique : 1 bille noire, 1 000 billes roses, 10 000 billes vertes, 88 999 billes oranges. La bille noire représente 1 chance sur 100 000. Ce tube à billes est parfait pour familiariser le visiteur avec les notions mathématiques du risque.

Top RisqueLe jeu consiste à classer sur un podium dix situations, représentées par des figurines, de la plus risquée à la moins risquée. Il peut se faire à deux, incitant les visiteurs à se comparer et à réfléchir sur leur propre perception du risque.

La roulette électriqueDeux à quatre visiteurs posent leur doigt dans une encoche sur la table. De façon aléatoire, l’un d’entre eux va recevoir une petite décharge électrique. Ils mettent en épreuve leur courage et testent leur goût du risque. L’intérêt n’est pas de savoir qui va recevoir la décharge électrique, mais bien quelle attitude chacun adopte et si le groupe influence la prise de risque.

C’est comprendre dans un deuxième temps qu’oser sans danger, c’est savoir renoncer au bon moment. C’est aussi ne pas se laisser influencer par la sensation de maîtrise. Enfin, c’est accepter que l’évaluation du risque puisse dépendre du caractère et des valeurs de chacun..

Drôles de lunettesLe visiteur chausse des lunettes reproduisant ce que l’on voit lorsque l’on consomme 6 verres d’alcool environ (1,5g/l d’alcoolémie). Il entre dans un parcours où il doit éviter des obstacles, taper un digicode, mettre une clé dans la serrure, autant de gestes faciles à effectuer à jeun. Mais avec ces lunettes, il prend conscience que la sensation de maîtrise fausse la réalité.

Sur le filLe visiteur marche sur une corde tel un funambule. Un multimédia lui indique ce qu’il faut faire, le fait réfléchir aux facteurs susceptibles de le faire échouer et surtout, lui donne des conseils pour mieux réussir. Ce n’est pas la performance qui nous intéresse mais bien la perception qu’a le visiteur de cette situation risquée.

Cet endroit met en avant le risque à l’échelle du groupe et de la société. Choisir une stratégie pour désamorcer une bombe ou prendre une décision en groupe face à une situation d’urgence, cette dernière partie de l’exposition montre comment gérer le risque ensemble.

Un tout seul, tous pour unCe jeu demande de reconstituer quatre histoires vraies lorsqu’une prise de risque individuelle a eu des conséquences sur la collectivité. Qui est intervenu ? Combien a coûté le sauvetage ? Certains risquent d’être surpris !

Top préventionOn propose au visiteur de visionner une douzaine de spots de prévention (ivresse, sécurité en deux roues, téléphone au volant) issus du monde entier. Pour chaque sujet choisi, le visiteur doit indiquer la campagne qu’il préfère et celle qui aura le plus d’impact sur la société.

 

Exposition conçue par la Cité des Sciences et de l’Industrie, en coproduction avec le Centre scientifique Heureka (Finlande) et le Pavillon de la connaissance (Portugal), et avec le soutien du Fonds MAIF pour l’éducation.

Photos : Copyright F Jellaoui-EPPDCSI